Poétiques des silences

Je dis qu’il faut être voyant, se faire voyant.

Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens.

[…] Ainsi – Je travaille à me rendre voyant.

Rimbaud dans la « Lettre du 15 mai 1871 ».

Fracassures d’un cœur

 Le Râle des Ailleurs

Matilda

J’ai le cœur lourd de la lourdeur des siècles.

Je me dessine

La pluie, la tente, le cheval

Sans titre

Le creux

J-T-E.

Quand le soleil dépend d’un être

Clausule